Le DIY : comment faire son e-liquide soi-même ?

visibility382 Vues person Mis en ligne par: Vapee France

1 -Les ingrédients DIY nécessaires

Pour faire soi-même son e-liquide, il faut au préalable réunir plusieurs ingrédients :

- Une base DIY : Composée d’un mélange de Glycérine végétale (GV) et de Propylène Glycol végétal (PGV), elle est l’ingrédient principal de votre mélange eliquide. Il est possible d’utiliser différents ratios de bases diy prêtes à l’emploi avec plus ou moins de GV et de PGV, par exemple des bases en 50 GV / 50 PGV (soit 50% GV / 50% PGV), 60 GV / 40 PGV, 30 GV / 70 PGV, etc… Il est même possible d’acheter des bases 100% GV et 100% PGV pour faire vous-même votre propre ratio personnalisé de base DIY.

- Un arôme DIY concentré : Pour apporter de la saveur à votre mélange e-liquide, l’arôme DIY est indispensable. Il existe des centaines de saveurs d’arômes ! De quoi satisfaire tous les palais !! Cet arôme DIY permettra de donner du goût à votre mélange. Mais attention à bien respecter les recommandations de dosage des fabricants (indiquées sur l’étiquette de votre flacon d’arôme et la fiche produit web), sous peine d’obtenir un goût trop fort (et donc invapotable) ou pas assez puissant.

- Un booster de nicotine : Cet ingrédient n’est indispensable que pour les vapoteurs qui souhaitent faire un e-liquide nicotiné. Le booster de nicotine est un e-liquide nature (sans arôme) dosé au taux nicotinique maximal autorisé en Europe, soit 20 mg/ml. Il ne s’agit donc pas de nicotine pure !! En dosant votre booster de nicotine d’une certaine façon dans votre mélange e-liquide, vous obtiendrez un taux de nicotine final compris entre 1 mg/ml et 19 mg/ml. En règle général, les vapoteurs recherchent des taux compris entre 3 mg/ml et 18mg/ml afin de pouvoir progressivement diminuer leur dépendance à la nicotine dans un but de sevrage tabagique (arrêt du tabac).

- Les additifs DIY : Vendus en flacon de 10 ml, ce sont des molécules aromatiques puissantes qui permettent d’améliorer le goût de votre mélange DIY. Il est donc recommandé de les doser avec précautions. En règle générale, quelques gouttes suffisent par préparation. Il ne sont pas indispensables mais ils permettent d’ajouter des notes aromatiques supplémentaires de fumé, acide, frais, bonbon, amertume, caramel, etc...

2- Réunir le matériel DIY conseillé

Pour pouvoir faire vos mélanges e-liquides, vous aurez besoin de différents accessoires. A vous de voir ce qui vous correspondra le mieux à vos besoins : 

- Des flacons vides gradués : Pour effectuer les mélanges des différents ingrédients, vous aurez besoin de flacons vides, de préférence gradués afin de faciliter le dosage de l’arôme et du booster de nicotine. Il en existe de toutes les contenances  : 10 ml, 30 ml, 50 ml, 100 ml, etc… vendus à l’unité ou en lot de plusieurs flacons (plus économiques). Ils peuvent être conçus en plastique PET recyclable ou en verre.

- Des seringues d’aide au dosage : Elle permettent de doser avec précision et proprement votre arôme et vos boosters de nicotine. Elles ont en effet l’avantage d’être déjà graduées. Attention, les bases DIY riches en Glycérine végétale (GV) sont très épaisses et passent difficilement dans les seringues de petit diamètre. Il est recommandé d’utiliser des seringues de plus gros diamètre dans ce cas là.

- Des gants en latex : Très utiles surtout si vous utilisez des boosters de nicotine. En effet, la nicotine et certains arômes sont irritants pour la peau. Il est donc fortement conseillé de porter des gants quand vous faîtes vos mélanges DIY avec des boosters.

- Des lunettes de protection : En cas de projections / éclaboussures de gouttes d’arômes ou de booster de nicotine, portez toujours des lunettes de protection pour éviter tout problème d’irritation au niveau des yeux.

- Des étiquettes autocollantes : Les flacons vides gradués en sont dépourvus. Les étiquettes vous permettront donc de bien noter sur chaque flacon fabriqué : la date de fabrication, la saveur choisie (arôme), le taux de nicotine, le ratio de base DIY utilisée. Très pratique pour s’y retrouver quand on fabrique plusieurs flacons d’e-liquides pour les semaines à venir !

3- Doser d’abord le booster de nicotine

Si vous ne voulez pas fabriquer un e-liquide nicotiné, passez directement à l’étape 4 “Dosage de l’arôme concentré DIY”

Si vous souhaitez faire un e-liquide nicotiné, il s’agit de l’ingrédient le plus sensible à doser. C’est pourquoi il faut commencer par celui-ci. En fonction du taux de nicotine désiré dans votre mélange final, un dosage en pourcentage ou en ml est indiqué par le fabriquant.

Etant donné que les flacons vides sont généralement gradués en millilitres, il est donc facile de doser efficacement votre booster de nicotine.

4- Puis doser votre arôme concentré DIY

La deuxième étape, après avoir doser votre booster de nicotine (uniquement pour les vapoteurs qui souhaitent obtenir un liquide avec nicotine), consiste à doser votre arôme DIY. Le dosage est particulier à chaque arôme. En effet, certains arômes sont plus concentrés que d’autres et un dosage faible peut donc suffire à donner du goût. Le dosage propre à chaque arôme est indiqué sur l’étiquette de votre flacon. Il est exprimé en pourcentage ou en nombre de gouttes pour un flacon de 10 ml.

Si vous possédez un flacon de mélange gradué, l’opération est facile à faire. Sinon, vous pouvez utiliser une seringue graduée pour doser correctement votre arôme DIY.

Attention : Si vous utilisez une base DIY riche en Glycérine végétale (GV), il est conseillé d’augmenter le dosage aromatique d’environ 5%. En effet, la GV a tendance à contenir les saveurs aromatiques contrairement au PGV. Il faut donc surdoser légèrement votre mélange pour obtenir un goût final satisfaisant.

6 – Enfin, compléter avec votre base diy

C’est l’opération la plus simple à réaliser. En effet, plus besoin de faire de calculs de dosage !! Maintenant que votre arôme et/ou votre booster de nicotine sont dosés, il ne vous reste plus qu’à compléter la totalité de votre flacon vide avec votre base DIY.

7 – Les conseils de stockage et de maturation

Une fois votre mélange DIY terminé, il est conseillé de laisser reposer durant quelques votre e-liquide durant quelques jours pour optimiser le mélange des différentes molécules (pour plus d’informations, voir notre onglet concernant la maturation des e-liquides sur cette page produit).

Stockez vos mélanges DIY dans un endroit à l’abri de la lumière et à température ambiante (entre 15° et 25°C).

8 – Si le goût final ne me satisfait pas...

Si le goût final de votre e-liquide ne vous semble pas assez fort, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’arômes (sans dépasser les 15% d’arôme au total) afin d’obtenir la saveur qui vous conviendra.

De la même façon, si votre mélange vous parait trop fort et écœurant, il suffit de rajouter de la base DIY dans votre mélange pour diminuer la saveur générale. C’est un peu comme un sirop menthe à l’eau : plus vous ajoutez d’eau et moins votre boisson aura de goût. A l’inverse, plus vous ajouter de sirop et plus votre boisson aura le goût sucré de la menthe. Il faut trouver le juste milieu.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December